Anniversaire de décès : Il était une « foi » le Mollah

Spread the love

4 décembre 2018. Le soleil commence à darder ses rayons sur Dakar. Pour cette journée, l’astre a refusé de briller pour les occupants de la terre. Préférant ainsi, devenir le témoin des larmes de l’Aurore. Il est 8 heures 20 minutes. La grande faucheuse, une fois de plus, a frappé fort. Et, une voix s’est tue à jamais. Celle d’un combattant. Tel un baobab qui s’est effondré, le Sénégal venait de prendre un de ses illustres fils : Sidy Lamine Niass, un grand homme. Un homme de foi.

L’ancien Président directeur général du groupe de presse Wal Fadjri « l’Aurore » a rendu l’âme à l’hôpital Principal de Dakar à la suite d’une crise cardiaque. La douleur est immense et profonde. Les cœurs lourds. Tant la disparition du Mollah de Sacré-Cœur est « surprenante ». La nation est abasourdie.

Le leader de Pastef confirmait : « Nous nous étions longuement parlé au téléphone la semaine dernière, il pétillait de forme et était intarissable de projets et d’initiatives pour le Sénégal. Je lui avais promis, à mon retour de voyage, de lui réserver ma première visite ». Hélas !

Religieux, démocrate, révolutionnaire et patron de presse

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Twitter widget by Rimon Habib - BuddyPress Expert Developer